La ville peut-elle devenir plus collaborative grâce au numérique ?

La place et le rôle du numérique est, nous l’avons vu, un sujet central dans le dossier des villes intelligentes.

Être connecté en permanence devient une habitude et, plus encore, un mode de vie. Rien ni personne n’est épargné par la révolution numérique. Olivier Assayas en fait par ailleurs l’objet de son dernier film. Dans Doubles Vies, en salles le 16 janvier 2019, la question se pose : « Comment représenter la façon dont le numérique affecte notre vie ? ».

Les études, les propos, les exemples ne manquent pas sur les dangers et les méfaits des nouvelles technologies. Mais, puisqu’elles sont bel et bien là, plus ou moins au centre de la vie des citoyens, il serait intéressant de réfléchir sur la possibilité de faire bon usage du numérique.

Crédit photo : Flickr

À titre d’exemple ; deux modèles à promouvoir

Un premier exemple relève de l’économie sociale et solidaire. 

CoopCycle est une coopérative de livreurs qui repose sur un autre modèle économique que Deliveroo ou Foodora.

Plus précisément, il s’agit d’une fédération européenne des coopératives de livraison à vélo. En réponse à l’uberisation, CoopCycle prône une livraison à vélo respectueuse des livreur.se.s et de l’environnement.

Gouvernée démocratiquement par les coopératives, la fédération en question repose sur la solidarité entre elles et leur permet de réduire leurs coûts grâce à la mutualisation de services : le logiciel de la plateforme, l’application smartphone, le commercial.

Une association Coopcycle a été également créée en 2017. Elle soutient bénévolement les livreurs et les livreuses des pays européens dans la construction de leur activité. Elle travaille aussi sur des thématiques variées, comme le développement du logiciel de la plateforme CoopCycle.

Notre deuxième exemple provient d’un registre différent mais tout aussi intéressant : il s’agit de Sauv Life, une application sur smartphone qui met une communauté de citoyens volontaires sauveteurs à la disposition des SAMU et des pompiers. L’application est gratuite et disponible sur l’App Store et Google Play.

Voici un petit reportage de présentation :

France 3 – 19/20 du 13 mars 2018

Voir aussi la campagne de l’association Sauv Life sur Ulule, en cours actuellement :

https://fr.ulule.com/association-sauv-life/?utm_campaign=presale_78618&utm_source=newsletter_ulule-monthly-20190103&utm_medium=email

Pinelopi_S

Sources :

https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/sauv-life-l-appli-qui-sauve-des-vies-7794483414

https://www.lemonde.fr/smart-cities/article/2018/04/25/le-concept-de-smart-city-n-est-plus-operant_5290389_4811534.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *