« Vers un modèle français des villes intelligentes partagées »


A l’heure où la mainmise des entreprises privées pour promouvoir des smart cities toujours plus hightech, toujours plus intrusives, inquiète habitants et observateurs, le rapport remis le 3 juillet 2018 au Ministre des affaires étrangères, propose « une approche usager-centrée » pour construire « un territoire certes mieux connecté, mais surtout « plus durable et absolument solidaire », une « ville intelligente partagée ». Le parti pris d’en faire un modèle exportable et quasi universel est particulièrement intéressant.

https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_villes_intelligentes_290618_1__cle862161.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *